Retour à la recherche

 

 

Société de médecine dentaire

Société de médecine dentaire


Dentisterie opératoire

 



 Imprimer la fiche pratique : dentisterie opératoire



   

 

 

   

Partager sur vos réseaux sociaux

Public concerné

  • Chirurgien-dentiste

6 heures

320 €

Modes de formation

  • Développement professionnel (Formation continue, diplômante ou non diplômante)

Type d'évènement

Conférence, séminaire

Points de formation (Points CNFCO)

40 ua belgique

Prochaines sessions

  • Contacter la société

Pré-requis

Formation ouverte à tous

 

Programme

De la fracture coronaire à l’expulsion : prise en charge immédiate des dents matures et immatures chez l'enfant

Dr Anne CLAISSE

Les traumatismes bucco-dentaires sur les dents matures et a fortiori sur les dents immatures, impliquent les tissus dentaires et/ou péri-dentaires. Ils se concrétisent essentiellement par des dommages au niveau des tissus durs (fractures coronaires et radiculaires) mais aussi par l’atteinte des tissus de soutien de la dent suite à une luxation partielle (concussion, subluxation, luxation latérale) ou totale (expulsion).
Nous connaissons aujourd’hui parfaitement les pathologies post-traumatiques (nécrose, calcification, résorption) et leurs mécanismes d’apparition mais les traitements mis en œuvre, qui sont pourtant parfaitement codifiés, ne donnent pas toujours les résultats espérés.
D’autres paramètres, que nous ne pouvons pas systématiquement contrôler (délai d’intervention, temps extra-oral, milieu de conservation …) interfèrent hélas grandement dans le pronostic.
La prise en charge d’un traumatisme sur les dents matures et encore d’avantage sur les dents immatures est souvent « une course contre la montre ». Des gestes simples « qui sauvent » sont à mettre en œuvre dans les plus brefs délais. Leur méconnaissance peut être à l’origine de la perte des dents traumatisées, à court, moyen ou long terme.

De la fracture coronaire à l’expulsion : Soins conservateurs et suivi à long terme des dents matures et immatures

Dr Anne CLAISSE

Face aux traumatismes bucco-dentaires sur les dents matures et les dents immatures, Nous sommes donc tous : patients, parents, encadrants, praticiens…, dans l’obligation de gérer ensemble et dans l’immédiat l’urgence afin de garder le plus longtemps possible les dents sur l’arcade, tout en préservant les tissus environnants et en prévoyant l’avenir.
Les Soins Conservateurs seront largement exposés, l’Orthodontie, l’Implantologie et la Prothèse sont des disciplines complémentaires qui s’inscrivent à long terme tout naturellement dans le plan de traitement global du patient traumatisé.
Ces thérapeutiques sont prévisibles et doivent faire l’objet d’une information aux patients afin de s’assurer d’une bonne collaboration et d’une compréhension totale dans ces traitements longs et complexes, pour lesquels rien n’est jamais gagné.

Reconstitutions coronaires directes et indirectes - Dr Stéphane BROWET

Part 1 : Technique directes

Le composite est certainement le matériau de reconstruction le plus répandu lorsque l’on parle de techniques directes de restauration de dents, tant vitales que non vitales. Nous observons son utilisation sur dents antérieures et postérieures avec plus ou moins de réussite. Il est clair que le succès ne dépend pas uniquement du matériau mais aussi et surtout de l’opérateur et de ces capacités. La technique directe présente de nombreuses difficultés et cette présentation se concentrera sur la façon de gérer la plupart d’entre elles mais fixera également les limites et ce à quoi peut s’attendre.

Les points clés sont : adhésif (bonding), application en couches (layering), points de contact, morphologie, hauteur occlusale.

Part 2 : Techniques indirectes

Les restaurations indirectes sont souvent considérées comme onéreuses et nécessitant un travail important. C’est exact mais, de même que pour une restauration directe, le résultat dépend essentiellement de la prise de décision dans une procédure multi-étape pour obtenir la restauration finale de la dent. La conférence se focalisera sur la communication avec le patient pour l’aider à choisir entre restauration directe et indirecte et sur la différence d’approche entre l’ancienne école et la médecine dentaire moderne et progressiste basée sur les restaurations adhésives.

 

Infos complémentaires

 

Lieu de la prestation

En centre de formation (établissement public ou privé)
Bruxelles

 

Proposée par

Société de médecine dentaire

 

Adresse : AVENUE DE FRÉ 191-1 1180 BRUXELLES

 

Site internet : http://www.dentiste.be

 

Service client : BRIGITTE FONTAINE - info@dentiste.be

 

Téléphone : +3223758175

 

Structure juridique : Asbl

 

Lieux des prestations :

Belgique

 

Autres formations