Dépistage précoce des cancers de la cavité buccale : rôle du chirurgien-dentiste

Ufr odontologie de l'université de nice sophia antipolis

Infos Clés
  • Durée de la formation un jour et demi
  • Tarif de la formation 320 €
  • Prochaine(s) session(s) Contacter la société
  • Type d'événement Conférence, séminaire
  • Mode de formation Développement professionnel (Formation continue, diplômante ou non diplômante)
  • Public concerné Chirurgien-dentisteOrthodontiste
  • Lieu(x) En centre de formation (établissement public ou privé)Nice - Pôle universitaire St Jean d'Angély - UFR d'Odontologie
Introduction

Information non renseignée

Programme

Au point de vue incidence, la France est en tête des pays Européens avec environ 6 600 nouveaux cas de cancers de la bouche par an. En dépit des progrès thérapeutiques, le pronostic reste sombre et le taux de survie des malades n’a pas changé depuis 30 ans. Dans 70% des cas, ces cancers sont diagnostiqués à un stade avancé (T3- T4) chez des patients souvent négligents, en grande majorité alcoolo-tabagiques. Malheureusement, dans la moitié des cas, il existe déjà des métastases. Ce retard de diagnostic n’est pas acceptable d’autant qu’il modifie de façon catastrophique le pronostic et entraine un traitement plus agressif et plus mutilant et une qualité de vie dégradée. Pourtant, ce type de cancer présente la particularité de pouvoir être dépisté précocement car la cavité buccale est facilement accessible à l’examen direct. De plus, il existe des lésions pré-cancéreuses qui dans environ 17% des cas se transformeront en cancer, et qui justifient un examen systématique de dépistage pour tout nouveau patient. Le CD a donc un rôle capital, il est le spécialiste qui examine les bouches quotidiennement : 40 000 chirurgiens-dentistes examinent chaque jour 500 000 bouches. Cette constatation place le chirurgien-dentiste en 1er ligne dans le dépistage et le diagnostic de ces tumeurs. Le dépistage par un examen complet et systématique de la cavité buccale doit entrer dans le cadre plus vaste d’une exploration globale de l’état de santé des sujets. Ce n’est qu’à cette condition que les chirurgiens-dentistes seront considérés comme de véritables acteurs de santé publique. DEROULEMENT DE LA FORMATION 1er JOUR : MATIN EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS DES VADS POURQUOI DEPISTER PRECOCEMENT LES CANCERS DE LA CB ASPECTS HISTOLOGIQUES DE LA MUQUEUSE BUCCALE & DES LESIONS ELEMENTAIRES COMMENT EXAMINER LA CAVITE BUCCALE PRINCIPALES LESIONS EXAMINEES LORS DE L’EXAMEN DE LA CAVITE BUCCALE 1er JOUR : APRES- MIDI CLASSIFICATION ET PRESENTATION CLINIQUE DES CANCERS DES VADS LESIONS BLANCHES DE LA MUQUEUSE BUCCALE LESIONS PRE-CANCEREUSES DE LA MUQUEUSE BUCCALE DIAGNOSTIC DES CANCERS DE LA CAVITE BUCCALE 2ème JOUR : MATIN PRESENTATION DE CAS + SEANCE DE MICROSCOPE

Diplôme de Chirurgien-dentiste
Développement professionnel (Formation continue, diplômante ou non diplômante)
Information non renseignée
Contactez Ufr odontologie de l'université de nice sophia antipolis
Message